Découvrez comment protéger les comptes utilisateur de votre organisation
Que faire pour sécuriser les comptes utilisateur ?
8 avril 2020
Projetlys, ultra-spécialiste des solutions Microsoft, est votre partenaire à Aix et Marseille
Projetlys, votre partenaire Microsoft à Aix et Marseille
23 avril 2020
Voir tout

Retour d’expérience : Biotope choisit le cloud hybride via Azure

L'entreprise Biotope témoigne sur son expérience de l'hybridation cloud via Microsoft Azure

Après Office 365, Biotope s’est orienté vers le cloud hybride avec Microsoft Azure. Olivier Raynaud, son Directeur des Systèmes d’information, a accepté de témoigner sur les raisons de ce choix. Il revient également sur comment son équipe utilise le cloud ainsi que sur les avantages de l’hybridation.

Présentation de Biotope

L’entreprise Biotope est le premier bureau d’étude environnemental en Europe. Biotope possède une filiale dédiée à la communication et à l’édition et conseille ses clients via 18 agences en France et dans les DOM. Biotope est également présente à l’international, avec 5 filiales situées au Maroc, à Madagascar, en Chine, en Afrique centrale et en Belgique.

Pour quelles raisons avez-vous choisi le cloud hybride ?

Olivier Raynaud explique : « Le choix du cloud hybride est venu assez naturellement, par phases successives. Il y a environ 3 ans, nous avons fait le constat que notre architecture était à risque. Nous avions un certain nombre d’applicatifs et de machines dans des lieux divers et variés. En effet, nous disposions de différents serveurs dans plusieurs clouds et également dans nos locaux. Notre maîtrise de la sauvegarde n’était pas en place. Nous avons donc prévu une roadmap pour faire évoluer tout ça. Nous avons travaillé par itération sur deux axes. D’abord, la mise en place d’Azure, donc un premier cloud pour les services. Ensuite, nous avons investi dans un datacenter avec du matériel propriétaire, pour nos données d’études et matériel critique. Nous souhaitions les garder non loin de nous. »

Pourquoi vous être orientés vers le cloud Microsoft Azure ?

« La première brique avec l’édifice Microsoft, c’était Office 365, sur lequel nous sommes passés il y a environ 4 ans. Notre Active Directory était déjà dans Azure. Le choix s’est donc logiquement positionné sur Azure, pour bénéficier d’une continuité de services avec Microsoft et de l’accompagnement de nos intervenants de proximité. En toute honnêteté, nous n’avons pas forcément fait de comparatif, mais plus une intégration par rapport à nos savoir-faire, notre infrastructure et nos services déjà en place ainsi qu’à nos partenaires de proximité. » répond le DSI de Biotope.

Comment Biotope s’appuie sur le cloud Azure au quotidien ?

Olivier Raynaud détaille : « A l’heure actuelle, nos équipes Infrastructure utilisent le cloud pour deux raisons majeures. D’abord, cela nous permet de pouvoir positionner les machines virtuelles (VM) sur des services (liés à l’infrastructure ou à destination de nos clients internes ou externes). Ensuite, il y a la mise à disposition de Kubernetes. Cela nous donne la possibilité de mettre en place, via des containers, un ensemble d’applicatifs métier, de les déployer de façon aisée et de travailler en mode DevOps. Les containers nous permettent par ailleurs de faire des POC (Proof Of Concept) sur certaines problématiques qu’on va mettre en test pendant 1 ou 2 mois. Si cela ne nous convient pas, nous avons la possibilité d’éteindre la VM. »

Il ajoute : « Nous avons des usages plus liés à notre Active Directory. Celui-ci étant dans Azure, cela nous simplifie la vie avec l’interconnexion avec Office 365. Nous avons également nos services de DNS, que l’on trouve aussi dans Azure, pour de problématiques de rapidité de mise en œuvre et d’interconnexion. Enfin, on utilise des plate-formes PaaS (Platform as a Service), notamment pour la mise en place de base de données par exemple. »

Quels sont les avantages de l’hybridation ?

« Les avantages du cloud hybride sont multiples » confirme le DSI de Biotope. Il argue : « Le premier, c’est l’agilité. Quand on a besoin de monter un service assez rapidement, Azure sait très bien y répondre avec l’interface avec notre service infrastructure, qui a la capacité de monter tout cela de façon aisée. Notre équipe Infrastructure est assez réduite, puisqu’elle est composée de 2 ou 3 personnes. La mise en place d’un cloud notamment Azure va nous permettre de monter et d’administrer tout ça de façon aisée, sans avoir à se poser des problématiques au niveau du matériel. Le deuxième, c’est le gain financier, puisqu’on peut décommissionner rapidement. On n’est pas obligés d’investir dans du matériel pour être en capacité de déployer des choses. Ça, c’est tout ce qui nous amène vers le cloud.

Mais qu’est-ce qui nous amène vers un cloud hybride, donc un investissement dans un datacenter avec du matériel propre ? C’est le fait de pouvoir maîtriser nos données d’études, autrement dit notre cœur de métier. Nous maîtrisons de bout en bout la chaîne de sécurité. Ainsi, nous sommes capables de mettre en place une redondance.

Cela nous permet d’être vigilants sur les données sensibles de l’entreprise, tout en ayant derrière de l’agilité sur toutes les autres problématiques plus métier, notamment au niveau de l’architecture, au niveau des services, des applicatifs à travers Azure. »

Pourquoi avoir fait appel à Projetlys pour votre projet ?

« Notre relation de confiance avec Projetlys s’est bâtie au cours de ces dernières années, d’abord avec l’accompagnement Office 365 et sa mise en place, puis ensuite avec l’intégration d’Azure et ses différents services. Nous apprécions d’avoir un partenaire de proximité et de qualité. En outre, ce sont des experts qu’on peut mobiliser à tout moment sur des problématiques pointues pour venir aider nos équipes. L’équipe Projetlys répond également au quotidien à nos différentes problématiques et nos besoins d’accompagnement.

Il y a une autre chose que nous apprécions chez Projetlys. C’est sa capacité à dire “Ça, je ne serais pas le plus apte à le faire”, et en contrepartie, à nous accompagner vers son écosystème de partenaires. Ceux-ci vont pouvoir nous guider sur des problématiques sortant parfois du cadre Microsoft, mais pour lesquelles nous avons besoin d’accompagnement à l’interconnexion avec Office 365, justement, ou avec Azure. » conclut Olivier Raynaud, DSI de Biotope.

Téléchargez notre petit guide Azure pour les entreprises