window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-66863318-2');

Aujourd’hui, les cyberattaques n’épargnent plus aucun secteur ni aucun type de structure. Face à leur recrudescence, il faut mettre en place une stratégie de sécurité renforcée, mais aussi faire preuve de réactivité pour les bloquer avant qu’elles ne puissent provoquer des dégâts. Pour y parvenir, vous pouvez opter pour le SIEM Azure Sentinel, car cette solution apporte de nombreux avantages.

Azure Sentinel : qu’est-ce que c’est ?

Azure Sentinel est une application de type SIEM (« Security Information and Event Management ») et SOAR (« Security Orchestrated Automated Response ») éditée par Microsoft. Elle sert à gérer l’information et les événements liés à la sécurité. Elle permet également d’automatiser les réponses. Azure Sentinel facilite la collecte de données de sécurité, que ce soit pour les environnements cloud ou locaux, leur tri et leur analyse. Mais surtout, la solution vous permet de réagir très rapidement aux menaces et de prendre les dispositions nécessaires pour protéger votre SI, via les fonctionnalités d’investigation.

Quel est le principe de fonctionnement d’Azure Sentinel ?

Le principe est simple. Les informations liées à la sécurité sont récupérées, analysées, présentées de manière lisible dans des tableaux de bord. Grâce à une très bonne visibilité, il vous est plus facile d’investiguer et d’agir si une menace réelle est identifiée. L’outil vous permet également de mettre des mesures de protection automatiques. Voici plus concrètement comment Azure Sentinel fonctionne :

Les différentes étapes de fonctionnement d'Azure Sentinel
  • Collecte : les informations sont collectées dans un puits de logs (service « Workspace » dans Azure). Ces données peuvent provenir d’Azure, mais également d’autres clouds ou de vos environnements locaux. Vous pouvez mettre en place des connecteurs pour faire remonter les logs. De nombreux connecteurs sont disponibles dans Azure Sentinel (Microsoft et tiers). Si besoin, vous avez la possibilité d’ajouter des connecteurs personnalisés. Toutes les informations qui remontent sont organisées dans des tableaux de bord (dans la partie « Workbooks »).
  • Détection : Azure Sentinel va s’appuyer sur des règles pour corréler les événements. Ces règles peuvent être déjà activées selon les connecteurs mis en place ou créées manuellement. Elles sont soit spécifiques à un connecteur, soit générales. En s’appuyant sur de l’intelligence artificielle, Azure Sentinel est capable de détecter tous les incidents et de déterminer leur niveau de gravité. Cela vous permet d’agir sur les menaces les plus graves rapidement.
  • Investigation : avec Azure Sentinel, il est facile d’enquêter sur les incidents de sécurité remontés. En affichant le détail, vous pouvez voir les informations lui correspondant (machine et utilisateur concernés…). Encore mieux, vous pouvez faire apparaître une représentation graphique mettant en évidence tous les « items » affectés.
Représentation graphique des items affectés dans Azure Sentinel

Grâce à cela, vous pouvez déterminer quelles entités ont été touchées par l’alerte et si elles-mêmes sont concernées par d’autres incidents. Avec l’analyse comportementale délivrée par Azure Sentinel, vous identifiez les causes ainsi que l’étendue en quelques clics pour agir très rapidement.

  • Automatisation de la réponse : Azure Sentinel dispose d’un module de réponses, avec des actions qui seront déclenchées manuellement ou automatiquement en fonction du contexte. En effet, en cas de cyberattaque, vous pouvez paramétrer la solution pour qu’elle coupe temporairement l’accès. Par exemple, si Azure Sentinel détecte l’utilisation possiblement malveillante d’un compte utilisateur en pleine nuit, l’outil bloquera le compte, mettant fin immédiatement à l’attaque potentielle. Le lendemain, vous pourrez vérifier ce qu’il s’est passé sans inquiétude.

 

Quels sont les avantages du SIEM de Microsoft ?

Azure Sentinel se distingue des autres SIEM pour différentes raisons. Tout d’abord parce que ce n’est pas qu’un SIEM, mais également un SOAR. Il intègre donc un système de réponse aux incidents. Ensuite, il inclut une bibliothèque de connecteurs vers les autres systèmes et est parfaitement intégré avec toutes les solutions Microsoft 365. En outre, il offre des interfaces et des processus d’investigation très visuels, ce qui fait gagner un temps considérable lors de l’analyse.

Grâce à l’intelligence artificielle, le système est capable de faire de la corrélation d’événements et de détecter des menaces qui ne pourraient pas être identifiées par un opérateur humain. Elle possède une forte intégration avec toutes les briques de sécurité Microsoft (Office 365 ATP, Defender ATP…), mais également avec celles d’éditeurs tiers. Elle peut même s’intégrer avec d’autres SIEM. Azure Sentinel va se servir de l’agrégation des logs de toutes ces briques pour « apprendre » et devenir de plus en plus performant. Azure Sentinel devenant un point central, vous agissez plus rapidement et plus finement contre les cyberattaques.

En outre, Azure Sentinel est facile à mettre en place et à utiliser. En effet, la solution inclut de base tout l’outillage nécessaire (connecteurs, requêtes, tableaux de bord…). Enfin, puisque c’est une solution native cloud, elle n’engendre pas de coûts de configuration et de maintenance. Vous ne payez que l’usage. A ce sujet, notez que la gestion des logs et l’analyse pour Office 365 sont gratuites pour une durée de rétention inférieure à 90 jours (il suffit d’avoir une souscription Azure).

Ainsi, Microsoft Azure Sentinel augmente votre réactivité face aux cyberattaques, tout en restant facile à utiliser. Ce sont de bonnes raisons de le déployer dès maintenant…

Contactez-nous
Téléchargez notre livre blanc sur la sécurité du Système d'Information

A propos de l'auteur : Team Marketing

Partagez l'article !