window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-66863318-2');

La gestion moderne du poste de travail permet de répondre aux besoins émergents, voire urgents, en matière de rapidité, d’efficacité et de sécurité. On peut penser que cela ne s’applique qu’à une infrastructure « full cloud », ou seulement à de grosses structures privées. Qu’en est-il vraiment ? Pour Antoine, consultant avant-vente chez Projetlys, il n’y a pas débat.

La gestion moderne du poste de travail, un sujet réservé aux directions des systèmes d’information ?

Antoine explique : « Il faut voir cela sous deux angles distincts. Le premier angle concerne les utilisateurs. Ils cherchent à avoir plus d’outils, plus d’applications, à accéder plus facilement, plus rapidement aux informations qui les intéressent pour collaborer et travailler au quotidien. La gestion moderne du poste de travail, c’est finalement leur donner ce qu’ils attendent le plus rapidement et le plus efficacement possible. Le deuxième angle est, effectivement, du côté des DSI. Elles doivent justement fournir aux utilisateurs ces applications, cette facilité d’accès aux informations, tout en gardant le contrôle sur ce qui est donné et sur la sécurité associée aux postes de travail. »

A quel type de structure cela s’adresse ?

« La gestion moderne du poste de travail s’adresse à toutes les structures, tous secteurs confondus. On va retrouver des structures nouvellement créées, des PME, des TPE, des gros groupes. Dans le secteur privé, lors d’acquisitions ou de fusions de sociétés, les DSI ont besoin d’homogénéiser le parc informatique. Elles doivent s’assurer que tout le monde est sous la même gouvernance, avec les mêmes règles de gestion au niveau des périphériques.

La gestion moderne s’adresse également au secteur de la santé. On le voit dans l’actualité malheureusement, les systèmes hospitaliers sont de plus en plus attaqués, via des “ransomwares” par exemple. Dans un GHT ou un établissement de soins, les DSI ont besoin de faire des mises à jour de sécurité très importantes. Elles peuvent utiliser la gestion moderne du poste de travail pour appliquer ces mises à jour en masse. Ainsi, elles contrôlent et pilotent l’intégralité de ces mises à jour.

Enfin, il y a un intérêt pour le secteur public. La plupart du temps, on retrouve une collectivité centrale avec plusieurs entités gravitant autour. Avec la gestion moderne du poste de travail, la collectivité contrôle de manière centralisée l’ensemble des postes de travail. »

La gestion moderne du poste de travail, seulement en 100% cloud ?  

Antoine invalide cette idée reçue : « Il y a deux grands mondes, celui du “on-premises” (en local) et celui du “full cloud”. Dans le premier, tout est installé en local sur les serveurs d’une organisation. Dans le deuxième, tout est dans le cloud.

Parmi les solutions Microsoft, on retrouve notamment SCCM en local, et du côté cloud, avec la puissance offerte par Microsoft 365, on retrouve Intune, AutoPilot ou encore Desktop Analytics. L’avantage avec les solutions Microsoft, c’est qu’on peut les faire cohabiter. Typiquement, on va pouvoir hybrider une solution SCCM avec une solution Intune. Le 100% cloud n’est donc pas obligatoire. L’intérêt, ici, c’est de pouvoir apporter des fonctionnalités complémentaires et puissantes, amenées par le cloud de Microsoft, à des gestions traditionnelles. »

Quels sont les avantages de la gestion moderne du poste de travail ?

« Le premier, c’est la facilité de déploiement. On peut déployer des PC très rapidement et de manière très contrôlée. C’est ainsi très facile de fournir un PC, une tablette ou un smartphone aux nouveaux collaborateurs.

Le deuxième avantage, c’est la facilité de gestion. Il n’y a plus de frontière entre le local et le cloud. L’ordinateur, le smartphone, la tablette peuvent être sur un réseau local et être gérés à distance. C’est d’autant plus pratique aujourd’hui, avec les problématiques liées au télétravail.

Le troisième avantage, c’est la sécurisation. A distance, on peut sécuriser, s’assurer que l’ensemble du parc informatique a les bonnes mises à jour, respecte bien les normes de sécurité définies par la DSI. La gestion moderne du poste de travail facilite donc la sécurisation, mais également la projection sur les évolutions à mener au sein du parc. » conclut l’expert.

Contactez-nous
Découvrez tous nos contenus dédiés à votre secteur

A propos de l'auteur : Team Marketing

Partagez l'article !